Danse flamenca et désir de “pureté”

Anne-Sophie Riegler

Abstract


Le flamenco actuel semble traversé par une distinction entre d’une part les partisans de la tradition, et d’autre part ceux de la créativité. Cette distinction est souvent comprise comme une antinomie, dont on peut montrer qu’elle s’articule autour du pivot que constitue l’idée de pureté, laquelle serait recherchée par les premiers, bannie par les seconds. Mais à partir du moment où on peut montrer que la pureté est en fait un objet de désir commun aux deux branches de l’alternative, il devient nécessaire de questionner leur antinomie prétendue. C’est ce que cet article se propose d’effectuer, d’abord en dressant un état des lieux des formes que peut prendrela dialectique tradition/créativité au sein du flamenco; ensuite en examinant l’ambiguïté axiologique propre à l'idée de pureté; enfin, en montrant en quoi certains exemples de la danse flamenca créative invitent à une redéfinition de concepts historiques du flamenco, parmi lesquels celui de pureté.


Full Text

PDF (Français)


DOI: 10.6092/issn.2036-1599/6624

Copyright (c) 2016 Anne-Sophie Riegler

Creative Commons License
Quest'opera è rilasciata con una licenza Creative Commons Attribuzione-Non commerciale 3.0 Unported.

Licenza Creative Commons

ISSN 2036-1599
Direttore responsabile: Giuseppe Liotta
Registrazione presso il Tribunale di Bologna n. 8001 del 23 settembre 2009
Emaildanzaericerca@unibo.it

La rivista è ospitata e mantenuta da ABIS-AlmaDL [privacy]